Pâtes à la carbonara (les vraies)

J’ai même pas peur de le dire, j’ai fait des VRAIES carbonara, après des années de massacre à la crème, j’ai suivi scrupuleusement la recette d’une vraie italienne :

Je te recommande d’ailleurs chaleureusement ce blog qui traite de la cuisine italienne, écrit avec beaucoup d’humour par une italienne ^^

Pâtes à la carbonara (les vraies)

Ce qu’il te faut (pour 2 personnes) :

  • 2 oeufs plus 1 oeuf pour le plat (en gros autant d’oeuf que de convives plus un)
  • Environ 150g – 200g de pancetta (j’ai pris de la poitrine de porc fumé chez mon boucher)
  •  Du parmesan (pas râpé) : « parmigiano reggiano » ou « pecorino romano », miracle j’ai trouvé le deuxième un dimanche matin dans le supermarché-aux-rayons-vides à côté de chez moi pour un prix très correct (dans les 10€ le kilo). Pour la quantité, tu avises selon si tu aimes beaucoup ou pas ^^
  • 200g de pâtes (j’ai pris des spaghettis n°5, Barilla)
  • Sel, poivre, huile d’olive

 

La crème, tu la laisses dans ton frigo, tu feras une chantilly avec ^^

Au boulot :

Tu fais chauffer beaucoup d’eau dans une grande casserole / cocotte. Tu ne sales qu’une fois que l’eau bout.

 

En parallèle, tu fais dorer ta pancetta / poitrine fumée dans un peu d’huile d’olive. Tu stoppes la cuisson dès que c’est bien coloré.

 

Dans un saladier, tu mets tes jaunes d’oeuf (et bientôt je te donnerai une recette pour utiliser les blancs ^^), du sel, du poivre et tu y râpes le parmesan. Tu bats le tout énergétiquement (avec un batteur électrique tant qu’à faire). Tu peux éventuellement ajouter une ou deux cuillères à soupe d’eau de cuisson des pâtes (c’est ce que j’ai fait).

 

Une fois que ton eau bout (n’oublies pas le sel), tu y mets tes pâtes. J’avoue j’ai zappé l’étape sur le minutage des pâtes (les habitudes ont la vie dure mais je crois avoir plutôt réussit la cuisson). Donc en théorie tu laisses cuire tes pâtes une minute de moins que l’indication du paquet, en remuant de temps en temps. Tu égouttes dès que c’est cuit.

 

Tu verses ensuites tes pâtes sur ton mélange d’oeufs et tu remues délicatement. Et là, tu vas voir que ce n’est pas du tout, du tout sec, au contraire. Tu ajoutes tes lardons.

C’est prêt !

A déguster tout de suite ! Tu peux ajouter un peu de parmesan dans chaque assiette.

Pâtes à la carbonara (les vraies)
Pâtes à la carbonara (les vraies)

Vraiment délicieux, l’oeuf à peine cuit, le goût fumé des lardons,…  et rien à voir avec les carbo-à-la-crème (carbo-troll) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *