Bavarois chocolat – vanille – 1 (avec fond biscuité)

Aujourd’hui, je vais te parler du bavarois chocolat vanille, comme j’en ai réalisé deux dans ma vie, on peut dire que j’ai une grande un peu d’expérience du sujet.

Pour mon premier essai (en duo avec ma maman) on s’en est tenu à la recette (faut pas jouer avec le feu quand même) trouvée ici :

 

Bavarois chocolat - vanille - 1 (avec fond biscuité)

Ce qu’il te faut :

  • Pour le fond biscuité :
    • 150g de biscuits (nous on a pris des sablés)
    • 2 cuillères à soupe de beurre mou
  • Pour la bavaroise vanille :
    • 120g de mascarpone (ça me rappelle que j’en ai un fond au frigo, faut que je l’utilise)
    • 10 cl de lait
    • 70g de sucre
    • Une gousse de vanille
    • 6g de gélatine (environ 3 feuilles)
  • Pour la ganache chocolat :
    • 60g de chocolat noir
    • 20cl de crème
    • Une feuille de gélatine

 

Il te faudra aussi un cercle à pâtisserie (ou des petits)

Au boulot :

 

  • Fond biscuité

D’abord tu commences par régler leur compte aux biscuits. Nous on les a passé au robot mixeur mais c’était peut être pas une bonne idée, j’ai lu (ou entendu) depuis que pour que ça se tienne bien ce genre de fond, il faudrait les écraser à la fouchette.

Une fois tes biscuits en miette (avec la méthode que tu veux hein), tu ajoutes le beurre mou et tu mélanges bien. Tu dépose le tout au fond de ton (tes) cercle(s) pâtissiers et tu tasses bien. Ensuite tu mets le tout à reposer au frigo (ne rêve pas, toi tu ne vas pas te reposer)

 

Pour info je crois que j’avais réglé mon cercle pâtissier sur 22cm de diamètre, après tu fais comme tu veux selon si tu veux un gâteau plus ou moins épais.

 

  • Bavarois vanille

Aller, on attaque la bavaroise vanille. Tu fais chauffer le lait et la gousse de vanille fendue (après avoir “gratté” les graines). Une fois chaud, tu ajoutes la gélatine et tu laisses tiédir.

Pendant ce temps, tu mélanges la crème et le sucre et tu bats en chantilly (ton batteur peut le faire à ta place). Tu ajoutes ensuite la mascarpone en continuant à battre. Quand le lait est tiède, tu l’ajoutes à la préparation, tu remues et tu verses le tout sur ton fond sablé. Et hop, tu remets le tout au frais.

 

A ce moment là, on a fait une pause, on ne voulait pas que la ganache se mélange avec le bavarois, mais je ne suis pas sure que ce soit néccessaire.

 

  • Ganache chocolat

On termine par la ganache chocolat, tu fais chauffer la crème puis tu y ajoutes le chocolat et tu mélanges très énergétiquement (il fauti que ça émulsionne comme ils disent à la télé). Tu ajoutes la gélatine et tu verses sur le bavarois vanille.

Tu remets au frais pour au moins 4h et ensuite tu décores (ou pas).

 

Nous on a tenté, avec un succès très moyen je dois dire, les feuilles de houx chocolatées (faut remettre dans le contexte c’était la période de Noël).

Ensuite tu n’as plus qu’à enlever le cercle après avoir passé un couteau fin sur le bord pour décoller.

 

Et voilà le délicieux résultat :

Bavarois chocolat - vanille - 1 (avec fond biscuité)

Petits plus :

  • Ce gâteau peut être transporté : tu le laisses cerclé et tu le filmes (avec du film alimentaire, ta caméra ne sera d’aucun secours) serré. J’ai testé pour toi (2 fois) et c’est impec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.