Pain de seigle (sans machine à pain)

J’adore le pain de seigle (oui je commence tous mes articles par “j’adore”, j’y peux rien, je suis gourmande, on ne se refait pas), mais ici (en Normandie) je ne trouve que du pain AU seigle, qui contient donc une proportion plus ou moins importante de farine de seigle mélangée à d’autres farines, et moi j’aime le pain de seigle, qui ne contient que de la farine de seigle.

Du coup je l’ai fait moi même, après avoir farfouillé sur le net, j’ai trouvé cette recette qui m’a semblé très bien :

http://www.rondslesmacarons.com/archives/2012/01/28/23361165.html

Pain de seigle (sans machine à pain)

Ce qu’il te faut :

  • 250g de farine de seigle
  • 2 belles pincées de sel
  • 20cL d’eau tiède
  • 1/2 sachet de levure boulangère
Pain de seigle (sans machine à pain)

Au boulot :

Dans un bol on mélange la levure et un peu d’eau. On laisse reposer une dizaine de minutes.

 

Dans un saladier, on dissout le sel avec un peu d’eau. On ajoute la farine et on mélange avec une cuillère en bois. On creuse un puits dans lequel on ajoute l’eau. On mélange en incorporant progressivement la farine.

Il faut y aller avec les mains pour finir d’homogénéiser ^^

Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)

Dès que le mélange est homogène, on ajoute la préparation eau + levure.

On mélange à nouveau puis on pétrit sur le plan de travail fariné pendant une dizaine de minutes. Ne pas hésiter à rajouter de la farine sur le plan de travail si la pâte est très collante (c’était la cas pour moi).

On remet ensuite la pâte dans le saladier qu’on recouvre d’un torchon humide (essoré).

L’idéal pour bien faire lever la pâte c’est de mettre le saladier au four à basse température (pas plus de 40°C). Je bénis mon four qui a une fonction levage de pâte ^^.

Dans le four on met un récipient avec de l’eau.

Avec cette technique j’ai vraiment eu un super levage ^^ Compter 3h de levage.

Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)

On récupère notre pâte, on la travaille à nouveau pour la faire redescendre.

On préchauffe notre four à 210°C.

On lui donne la forme qu’on veut puis on la dépose sur une plaque farinée (ici feuille de silicone, pas de farine), On saupoudre de farine puis on fait quelques incisions.

C’est parti pour 45 minutes de cuisson au moins (on laisse le récipient avec de l’eau en haut du four et on met le pain dans le bas).

Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)Pain de seigle (sans machine à pain)

Laisser refroidir avant de le découper, excellent !

Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)
Pain de seigle (sans machine à pain)

2 commentaires sur “Pain de seigle (sans machine à pain)

  1. Avec de la farine à 130, c’est très difficile d’obtenir une pâte souple en utilisant uniquement cette farine. Neammoins personnellement. Je laisse la pâte au repos 12 h, pour laisser bien se développer les champignons et ensuite je poursuis en abaissant la pâte en ajoutant de la farine de seigle et de l’eau tiède et je recommence l’opération de levage au four à 30 degrés après avoir façonné les boules. Je termine par la cuisson à 200 degrés.

    Pour obtenir une farine plus souple on peut y ajouter de la farine 55, mais dans ce cas on obtient un pain au seigle et non plus un pain de seigle.

    • Bonjour,

      Effectivement la farine de seigle est “lourde” et donc ça donne une pâte dense et un pain dense (personnellement c’est ce que j’aime dans le pain de seigle ^^) Et on peut effectivement l’alléger avec une autre farine (T55, T65) mais dans ce cas là ça devient effectivement un pain au seigle.
      merci pour votre retour et bonne boulange 😉

Répondre à Jean Marc bulcke Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.